pochette


pochette

pochette [ pɔʃɛt ] n. f.
puchette « bourse » XIIe; de poche
1Petite enveloppe, d'étoffe, de papier, ou en matière plastique. Pochette d'allumettes. Classeur avec pochettes perforées. La pochette d'une serviette de table. Pochette de disque. région. fourre. Pochette-surprise , qu'on achète ou qu'on gagne sans en connaître le contenu. Loc. fam. Il a eu son permis dans une pochette-surprise, se dit d'une personne qui conduit mal.
2Trousse d'écolier, plate.
3Vx Petite poche d'un vêtement.
Par méton. Petit mouchoir fin qu'on peut disposer dans la poche de poitrine pour l'orner.
4Anciennt Petit violon.
5Petit sac à main sans poignée ni bandoulière.

pochette nom féminin (de poche 1) Enveloppe, sachet en papier, en tissu, etc., servant à contenir un ou des objets. Type d'étui plat dans lequel est conditionné un article : Pochette de disque. Mouchoir de fantaisie destiné à agrémenter la poche supérieure d'une veste. Trousse d'écolier très plate. Sac de dame, sans poignée, fait pour être tenu dans la main ou sous le bras ; petit sac d'homme, fait pour être porté à la main. Violon de petit format, tenant dans une poche.

pochette
n. f.
d1./d Petite poche. Pochette d'un gilet: gousset.
d2./d Par ext. Petit mouchoir fin qui orne la poche de poitrine d'un veston d'homme.
d3./d Enveloppe, sachet. Pochette de disque.
Pochette-surprise, contenant des friandises et de menus objets, et que l'on achète sans en connaître le contenu. Des pochettes-surprises.

⇒POCHETTE, subst. fém.
A. — 1. Vieilli. Petit sac d'étoffe ou de cuir; poche intérieure d'un sac. Dans le petit sac en peau de daim, les sous sont d'un côté, l'argent blanc de l'autre, l'or caché précieusement dans une pochette à secret (COLETTE, Vagab., 1910, p.97). Une pensionnaire (...) fouilla fébrilement son sac, en retourna toutes les pochettes, extirpa un chapelet (H. BAZIN, Vipère, 1948, p.222).
2. Usuel
a) Enveloppe, sachet de papier ou de plastique qui sert d'emballage. Pochette de serviette, d'allumettes. Il palpa une musette, plongea dedans reconnut au toucher son rasoir automatique, son savon, une pochette de papiers qui s'éparpillèrent (MONTHERL., Songe, 1922, p.114). Les éditeurs, entraînés par la concurrence, sont obligés de faire des frais considérables pour leurs pochettes ou leurs albums (Disque Fr., 1963, p.13).
b) Sac à main sans bride et plat porté notamment par une femme en robe du soir. Au moment de remettre la carte au serviteur qui l'introduisait, elle la réintégra dans la pochette de maroquin (VOGÜÉ, Morts, 1899, p.322).
c) Boîte de compas; trousse d'écolier plate. (Dict. XIXe et XXes.).
3. P. anal.
a) Filet de pêche en forme de poche. Tendre une pochette (Ac.).
b) Poche sous les yeux. Quand il parlait (...) ses yeux noirs de Méridional brillaient entre les pochettes des paupières plissées (BOURGET, Némésis, 1918, p.22).
c) BOT. Pochette du prunier. Maladie du prunier qui se traduit par des boursouflures de la feuille. Jusqu'aux cloques... et aux pochettes provenant de la transformation de l'ovaire du prunier (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t.1, 1931, p.402).
B. —1. Petite poche d'un vêtement. Deux petits écus que j'avais trouvés le matin dans la pochette de ma culotte (A. FRANCE, Rôtisserie, 1893, p.123).
En partic. Poche supérieure d'un veston ou d'une veste située en haut à gauche où dépasse parfois la pointe d'un mouchoir décoratif. M. de Coantré, ayant (...) disposé dans sa «pochette» son mouchoir de façon telle que le peu qui en apparut ne fût pas défraîchi, quitta la maison (MONTHERL., Célibataires, 1934, p.787). M. Alexandre, un grand brun, presque laid, avec son nez trop vite parti dans le ciseau noir des sourcils, un mouchoir rose à la pochette, et son costume bien Deauville (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.365).
P. méton. Mouchoir décoratif qui dépasse de la poche supérieure du veston. Les pochettes brodées aux initiales des convives sentent le petit bourgeois (H. BAZIN, Vipère, 1948, p.271).
2. MUS. Violon de poche. On se contentait le plus souvent d'un simple violon, instrument dont les anciens maîtres à danser ne se séparaient pas, fût-ce sous sa forme réduite de pochette (BRILLANT, Probl. danse, 1953, p.105).
REM. 1. Pochette(-)surprise, (Pochette surprise, Pochette-surprise)subst. fém. Cornet de papier dans lequel on trouve des friandises et de menus objets inattendus. Tu as une bien belle bague (...). Elle est en or? (...) Je ne sais pas. Je l'ai trouvée dans une pochette surprise (PAGNOL, Marius, 1931, I, 10, p.81). Loc. verb. fig., fam. Avoir eu son permis de conduire dans une pochette-surprise. Avoir eu son permis de conduire de façon inattendue et sans le mériter. (Ds REY-CHANTR. Expr. 1979). 2. Sac-pochette, subst. masc. Sac à bride à plusieurs compartiments que portent les hommes comme fourre-tout. Le sac lui-même [d'un appareil photo] remettant tout en question. En étant simplement beau, pratique et discret comme un de ces sacs-pochettes que proposent aux hommes d'aujourd'hui la rue Royale ou le faubourg Saint-Honoré (Le Point, 10 déc. 1979, p.161, col. 2).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1180 «petite bourse» (MARIE DE FRANCE, Fables, 98, 28 ds T.-L.); b) 1877 «boîte à compas très plate» (LITTRÉ Suppl.); c) 1899 «sac à main sans poignée ni bandoulière» (VOGÜÉ, loc. cit.); d) 1962 «trousse d'écolier plate» (ROB.); 2. a) 1596 «petite poche d'un vêtement» (HULSIUS d'apr. FEW t.16, p.641a); b) 1700 «petit violon» (POMEY d'apr. FEW t.16, p.640b); c) 1923 «petit mouchoir fin qu'on peut disposer dans la poche de poitrine pour l'orner» (Lar. univ.). Dér. de poche1; suff. -ette (-et). Fréq. abs. littér.:53. Bbg. QUEM. DDL t.10.

pochette [pɔʃɛt] n. f.
ÉTYM. XVe; puchette « bourse », v. 1180; de 1. poche.
1 Petite enveloppe, sachet d'étoffe ou, plus souvent, de papier, de matière plastique. Emballage. || Une pochette de photographies, de cartes postales. || Pochette d'allumettes. || Pochette à serviette de table. || Pochette de disque.Pochette-surprise, qu'on achète ou qu'on gagne à une tombola sans en connaître le contenu et qui renferme de menus objets. || Des pochettes-surprises.Loc. fam. Il a gagné (trouvé) son permis de conduire dans une pochette-surprise : il ne sait pas conduire.
2 (1845). Pêche. Filet de petites dimensions.Chasse. Filet utilisé pour capturer des oiseaux marcheurs (perdrix, faisan).
3 (1596). Vx. Petite poche (1. Poche, B., 1.) d'un vêtement.Petite poche d'un veston située en haut et à gauche.(1923). Par métonymie. Petit mouchoir fin qu'on met dans cette poche et dont on laisse dépasser une partie. || Il portait une veste grise égayée d'une pochette rouge.
4 (1700). Vx. Petit violon dont les maîtres à danser se servaient quand ils allaient donner leurs leçons à domicile. 1. Poche.
0 — Ah ! Catherine, lui dis-je, comment pouvez-vous danser si près de l'endroit où se donne la torture ! Elle interrompit un pas qu'elle était en train de faire, et me regarda d'un air craintif. M. Laflotte garda imperturbablement sa pochette appuyée contre sa poitrine, et l'archet en l'air, prêt à marcher.
Balzac, Souvenirs d'un paria, IV, in Œ. diverses, t. I, p. 294.
5 (1877). Boîte de compas de forme plate.Trousse d'écolier, plate, où l'on met les crayons, le porte-plume, la règle, etc.
6 Bot. Maladie parasitaire cryptogamique du prunier due au taphrina pruni, qui rend les fruits impropres à la consommation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pochette — Pochette. s. f. Il signifie la mesme chose que Poche dans le premier sens, mais il n est pas si fort en usage. Avoir les mains dans ses pochettes. ses pochettes estoient troüées. On dit prov. & fig. Belle pochette & rien dedans, pour dire, Belle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pochette — (spr. schett ), s. Quartgeige …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Pochette — (frz., spr. poschétt), s. Poccetta …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Pochette — (poschett), frz., die Taschengeige, die Octave der Violine bildend …   Herders Conversations-Lexikon

  • pochette — /pɔ ʃɛt/ s.f., fr. [propr. taschina , dim. di poche tasca ], in ital. invar. (abbigl.) [borsa femminile di piccole dimensioni] ▶◀ borsetta …   Enciclopedia Italiana

  • pochette — (po chè t ) s. f. 1°   Petite poche. •   J aime encore mieux les libelles [petits livres] qui courent en France, se mettent dans la pochette, que les tomes qui viennent d Espagne par charroi, BALZ. Socrate chrétien, v.. •   Comme il pense emplir… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pochette — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Pochette », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Pochette peut faire référence à :… …   Wikipédia en Français

  • Pochette — Po|chet|te [pɔ ʃɛtə ], die; , n [frz. pochette, eigtl. = kleine Tasche, zu: poche = Tasche; das Instrument war so klein, dass es in die Rocktasche passte]: 1. (vom 16. bis 18. Jh.) kleine Geige der Tanzmeister. 2. Einstecktuch. 3. kleine, flache… …   Universal-Lexikon

  • POCHETTE — s. f. Diminutif. Il signifie la même chose que Poche, dans le premier sens. Avoir les mains dans ses pochettes. Ses pochettes étaient trouées. Il vieillit.  Il est aussi un diminutif de Poche, dans le sens de Filet. Tendre une pochette. POCHETTE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • POCHETTE — n. f. Petite poche, petit sac, petite enveloppe. Cette petite fille avait les mains dans les pochettes de son tablier. Il désigne aussi une Petite enveloppe de papier. Il se dit encore d’un Petit filet de pêche. Tendre une pochette. Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)